Stick to Science à l’honneur chez ouverte+souveraine: semaine d’action pour une coopération sans entraves dans la recherche en Europe

Anaïs - Team o+s
Anaïs - Team o+s
14 April 2022 Temps de lecture: 2 minutes
Image
Stick to science
La campagne Stick to Science a été lancée au début de l’année. Soutenue par des prix Nobel, des organismes de recherche, des universités et une bonne centaine d’autres institutions de toute l’Europe, elle appelle à une collaboration sans entraves entre tous les acteurs de la science et la recherche en Europe. Ce mouvement a été initié après que la Suisse et le Royaume-Uni ont été exclus du programme-cadre de recherche Horizon Europe. ouverte+souveraine s’engage également et soutient la campagne.

Horizon Europe et la Suisse

Comme la Suisse n’est pas membre de l’Union européenne, elle a dû présenter une demande d’association au plus grand programme de recherche au monde pour pouvoir participer. Après des difficultés initiales dues à l’adoption de l’initiative sur l’immigration de masse, notre pays a été pleinement associé au programme 2014-2020, ce qui a permis aux chercheurs de Suisse de diriger des projets européens, d’y participer et de postuler des subventions européennes. 

Perte d’attrait pour la place scientifique suisse


Dans l’actuel programme de recherche 2021-2027, le statut de la Suisse est – après l’échec des négociations sur l’accord-cadre – passé à celui de pays tiers non associé. Concrètement, cela signifie que les scientifiques suisses peuvent certes toujours participer à des collaborations de recherche européennes, mais sans soutien financier de la part de l’UE. Pire encore, les participants suisses ne peuvent plus diriger de tels projets. Notre pays perd ainsi une chance de rayonnement et de reconnaissance scientifique, ce qui est d’autant plus regrettable que le dernier programme-cadre de recherche de l’UE a été couronné de succès. La Suisse s’est classée parmi les dix premiers en termes de subventions reçues, de nombre de projets coordonnés et de taux de réussite.

Stick to Science et ouverte+souveraine

La Suisse et le Royaume-Uni – tous deux pays tiers non associé – comptent quelques-unes des meilleures universités au monde ainsi qu’un grand nombre de chercheuses et chercheurs de renom. Par leur mise à l’écart, le programme est privé de leur précieux savoir-faire, de leur vaste expérience et du bénéfice des échanges transnationaux. Mais personne n’est dupe: l’Union européenne se sert de cette mesure pour exercer une pression politique sur les deux pays. Les représentants de l’élite scientifique, sous la forme d’individus comme d’organisations, se sont donc unis pour exiger que le blocage politique de la coopération internationale de recherche prenne fin. ouverte+souveraine soutient cet appel. 


Semaine d’action: engagez-vous tous!

La semaine d’action débute le 4 avril 2022 et tout le monde est invité à y participer. Les signatures récoltées donneront de l’élan et de la vigueur à cette campagne. Plus le nombre de signataires est élevé, plus le soutien sera manifeste et la requête aura de poids. Les possibilités de participation sont expliquées ci-dessous.