La diversité de notre pays est une force

La richesse culturelle de la Suisse est unique. Celle-ci est aussi le fruit des échanges avec les autres pays. Il faut cultiver ces liens enrichissants, pas les couper.
Image
Interkulturelle Gruppe

La Suisse est pour ainsi dire prédestinée à coopérer au-delà des frontières. Aucun autre pays ou presque ne réunit sur une surface aussi petite autant de cultures, de langues, de dialectes, de modes de vie et de mentalités. Ce cosmopolitisme se reflète aussi dans le mariage : en 2013, dans plus de 36% d’entre eux, un des conjoints n’a pas le passeport à croix blanche ! Mais c’est surtout dans les régions frontalières que l’on a pris l’habitude de travailler au-delà des frontières, que ce soit sur le plan économique, politique, culturel, sportif ou des infrastructures. L’enrichissement mutuel a été bénéfique pour l’ensemble des partenaires. Dès lors, continuer à bâtir des ponts devrait être le leitmotiv, plutôt que d’ériger des murs. Car telle est notre responsabilité, qui n’entame en rien la souveraineté de la Suisse.

On
On
On

Pour vouloir exporter, il faut pouvoir accéder au marché